LES FORMATIONS CERTIFICATIVES DYNAMIQUES ONT DEMARRE A L’UAMMP

LES FORMATIONS CERTIFICATIVES DYNAMIQUES ONT DEMARRE A L’UAMMP

Formation certificativeLe Programme Intégré de Développement des Technologies Appliquées pour la Compétitivité des Systèmes de Production (PIDTAC-SP) et le Programme des Centres d’Incubation et d’Intelligence  Economique (PCIE-IE) lancent des formations à l’intention des jeunes du monde agropastoral et des porteurs de projet dans ce secteur  des activités. Ces formations sont destinées au transfert des compétences et au développement de la performance managériale.

S’il est bien de produire, vendre est encore mieux et réaliser des plus-values c’est la finalité. Les formations sont destinées façonner les entrepreneurs dans le segment de la production agropastorale et agroalimentaire. Il s’agit des formations intégrées avec des cas pratique comme le soja, la tomate et la carotte.

Nous devenons plus pratiques et moins spéculatifs. La formation en elle-même n’est qu’une séance de démonstration pratique qui permet de montrer comment on rend une idée opérationnelle. Dans le marché local, nous avons une success story, la société TANTY-FOODS.

La formation est intitulée ‘’de la semence au produit agroalimentaire’’. Elle comprend un ensemble de 6 unités d’enseignement établie sur trois mois réparties en 180 heures.

EU1 : Etude de la terre

EU2 : Connaissance du matériau animal/ végétal

UE3 : Techniques et technologies de la production

UE4 : Activités de production, récoltes et post-récoltes

UE5 : Conservation et transformation

UE6 : Entrepreneuriat, labélisation – commercialisation

Les formations ont démarré le 19 décembre 2019 au marché de Mbankolo

Si l’admission dans les universités est conditionnée par l’obtention du baccalauréat ou du GCE A/L, l’UAMMP, via le programme d’innovation Pédagogique, Académique et Universitaire (PIPAU) a adressé la question des non titulaires de ce précieux sésame en termes d’acquisition des compétences professionnelles et de renforcement des capacités.

C’est dans cette optique qu’elle a lancé l’initiative des formations certificatives dynamiques (FCD) qui reposent sur trois piliers à savoir l’approche alternance (1), la prise en compte des chaînes des valeurs intégrées(2), et enfin la création des unités de production (3). Il est question de réduire la masse de population qui grossit le secteur informel pour les intégrer graduellement dans le circuit économique formel. Les trois programmes de recherche de l’institution sont mis à contribution.

La catégorie A s’adresse aux professionnels des secteurs retenus qui voudrait acquérir les technologies et biotechnologies récentes et mises  au point par la recherche. La catégorie B concerne les personnels qui veulent intégrer un corps de métier professionnel du secteur. Enfin la catégorie C s’occupe des masses qui travaillent dans le secteur informel de l’économie.

De manière générale, la formation démarre par un stage pré-professionnel d’imprégnation, est suivi par la formation théorique et enfin une phase opérationnelle dans les unités de production.

Depuis le mois de décembre 2019, le candidat MOUNBEBENE MUSTAPHA a démarré sa formation en production animale options aviculture et porciculture. Il a suivi deux stages pré-professionnels au marché Mbankolo et à la Délégation d’Elevage, des pêches et des Industries Animales de l’Arrondissement de Yaoundé II. La formation se poursuit dans la plus grande rigueur académique et professionnelle.

FCD

Leave a Reply

Derniers Articles